Manger une orange ou des croustilles, boire une tasse de café ou embrasser votre conjoint peut faire mal avec un aphte. Voici quelques moyens de soulager la douleur et de vous en débarrasser rapidement.

Remèdes naturels contre l

Soigner l’ulcération

Des produits en vente libre en pharmacie comme Orabase® forment une pellicule protectrice de longue durée sur l’ulcération, ce qui accélère la guérison et soulage rapidement la douleur. Asséchez la peau avec un tampon d’ouate avant d’appliquer la pâte.

• La réglisse déglycyrrhizinée ou DGL (sans glycyrrhizine, susceptible de faire monter la pression artérielle) peut jouer le même rôle.
On en trouve sous forme de comprimés dans des magasins de produits naturels: mâchez-en un ou deux ou trois fois par jour.

• Le suc d’aloe vera peut soulager la douleur. Si vous avez une plante chez vous, pressez une feuille pour en extraire un peu de gel. À défaut, achetez un gel en pharmacie. Asséchez l’aphte avec de l’ouate, puis appliquez le gel en tamponnant. Répétez l’opération autant de fois que vous le souhaitez.

• Ouvrez une capsule de vitamine E liquide et versez quelques gouttes sur l’ulcération plusieurs fois par jour.

Neutraliser l’action des acides

• Mâchez un comprimé antiacides (demandez conseil à votre pharmacien) ou appliquez-le sur l’aphte et laissez-le se dissoudre. Les douleurs persistantes sont provoquées par des acides et des enzymes digestives qui rongent les tissus ulcérés. Les comprimés antiacides neutralisent ces acides et peuvent accélérer la cicatrisation. Ne dépassez pas la dose recommandée.

• Utilisez un peu de lait de magnésie comme bain de bouche ou appliquez-en sur l’aphte trois ou quatre fois par jour.

• Posez un sachet de thé humide sur l’ulcération pendant 5 minutes. Le thé est alcalin: il peut donc neutraliser l’action des acides qui rendent les aphtes douloureux. Il contient également des substances astringentes qui contribuent à soulager la douleur.

Soulager la douleur

• Appliquez en tamponnant un anesthésique local vendu sans ordonnance (Pansoral®, Xylocaine®, Zilactin-L®). Faites-le plusieurs fois par jour si le produit, gel ou liquide, n’adhère pas aux tissus.

• Essayez aussi les gels de dentition pour bébé, qui ont également une légère action anesthésiante.

Combattre les bactéries

• Diluez 1 c. à soupe de peroxyde d’hydrogène dans un demi-verre d’eau. Ajoutez 1 c. à thé de bicarbonate de sodium et 1 c. à thé de sel, puis remuez jusqu’à dissolution. Rincez-vous la bouche avec ce liquide et recrachez. Le peroxyde est un désinfectant puissant: l’aphte est une plaie ouverte, qui peut par conséquent s’infecter, ce qui accentuerait la douleur. Le bicarbonate de sodium, alcalin, soulage en neutralisant les acides.

• Afin d’accélérer la cicatrisation, préparez un gargarisme à base d’hydrastis (ou hydraste du Canada), reconnu pour ses propriétés antibactériennes. Mettez 11⁄2 c. à thé de teinture-mère dans 250 ml d’eau chaude. Gargarisez-vous une ou deux fois par jour, conservez le liquide pendant environ 5 minutes, puis recrachez.

• Appliquez une seule goutte d’huile essentielle d’arbre à thé (melaleuca) sur l’aphte.


• Préparez une infusion de calendula (ou souci). Cette plante est utilisée depuis des siècles pour traiter les coupures légères, les irritations de la peau et les piqûres d’insectes. Versez 1 tasse d’eau bouillante sur 1 à 2 c. à thé de pétales séchés. Laissez infuser pendant 10 minutes, filtrez et laissez tiédir le liquide. Gargarisez-vous aussi souvent que vous le souhaitez.

Mesures complémentaires

• De nombreux spécialistes estiment que la lysine, un acide aminé, peut être utilisée pour remédier à une carence associée aux aphtes. Prenez-en 100 mg trois fois par jour à jeun.

• L’échinacée renforce le système immunitaire. Prenez-en 200 mg deux ou trois fois par jour dès les premiers signes d’apparition d’un aphte, puis réduisez les doses lorsque l’aphte commence à guérir. (Attention : l’échinacée est à proscrire si vous souffrez d’une maladie auto-immune comme le lupus érythémateux ou d’une maladie dégénérative comme la sclérose en plaques ou la tuberculose)

• La vitamine C, associée à des flavonoïdes, favorise la cicatrisation des muqueuses buccales. Les agrumes sont une bonne source de vitamine C, mais ils peuvent déclencher des aphtes chez certaines personnes. Prenez plutôt un supplément de 250 mg de vitamine C et de flavonoïdes (qui renforcent l’efficacité de la vitamine C) trois fois par jour.

• Le zinc pourrait accélérer la cicatrisation des plaies buccales.
Dès les premiers signes, prenez 25 mg de zinc par jour au maximum sous forme de comprimés jusqu’à la disparition de l’ulcération. (Attention: ne dépassez pas cette dose car l’excès de zinc est toxique.)

Mieux vaut prévenir que guérir

• Évitez les aliments responsables des aphtes. Certaines céréales, les fruits de mer, l’ananas, les agrumes, les fruits secs (surtout les noix), les figues, le chocolat, les tomates, les poivrons verts, les fraises, le gruyère ou le vinaigre sont le plus souvent incriminés.

Pour déterminer lequel provoque vos aphtes, éliminez-les tous de votre régime. Réintroduisez-les progressivement, un par un, et observez si l’un d’entre eux fait réapparaître l’ulcération.

• Si vous souffrez fréquemment d’ulcérations buccales, achetez du dentifrice sans sodium lauryl sulfate.
Cet agent moussant, présent dans de nombreux dentifrices, peut provoquer des aphtes. De plus, il n’est absolument pas nécessaire au nettoyage des dents.

• Des coupures sans gravité et des éraflures à l’intérieur de la bouche peuvent provoquer des aphtes. Faites attention lorsque vous mangez des aliments susceptibles de couper comme la croûte du pain. Lorsque vous vous brossez les dents, utilisez une brosse à poils souples afin de ne pas égratigner vos gencives.

• Consultez votre dentiste si vous présentez un problème dentaire susceptible d’irriter l’intérieur de votre bouche.
Des dents mal positionnées, une dent ébréchée, un plombage saillant ou le port d’un dentier inadapté peuvent favoriser les aphtes.

• Les personnes souffrant d’aphtes fréquents peuvent présenter une carence en vitamine B. Essayez de prendre quotidiennement un complexe de vitamines B. (Attention: si vous avez des picotements dans vos doigts ou vos orteils, arrêtez la prise de vitamines B.)

• Le stress favorise parfois l’apparition des aphtes car le système immunitaire peut alors réagir de manière excessive face aux bactéries normalement présentes dans la bouche. Si vous êtes stressé, pratiquez une méthode de relaxation ou évacuez vos tensions en faisant du sport.

Tiré de: 1001 remèdes maison (Sélection du Reader’s Digest)

Évaluation: 3.8 (52 votes)