Remèdes naturels contre le rhume et la grippe

Il ne s’agit peut-être que d’un banal rhume mais c’est tout sauf drôle. Quant à la grippe, elle peut vous épuiser littéralement. Heureusement, si vous agissez rapidement, par exemple en prenant l’un ou l’autre de ces remèdes maison, vous pourrez soulager un peu de votre misère.

Remèdes naturels contre le rhume et la grippe

Remèdes naturels contre le rhume et la grippe

S’agit-il du rhume banal ou de la grippe? Si vos symptômes se limitent à votre tête - congestion, mal de gorge, éternuement, toux - vous avez probablement un rhume. Si, en plus de ces symptômes, vous faites de la fièvre (38,8˚C ou plus), souffrez de céphalées, de douleurs musculaires, d’une grande fatigue, de nausée ou de vomissements, vous avez probablement une grippe.

Ce que vous pouvez faire pour soulager votre rhume ou votre grippe

  • Mal de gorge : faites dissoudre une cuillerée à thé de sel dans un verre (250 ml) d’eau tiède et gargarisez-vous avec cette mixture. Le sel soulage véritablement la douleur.
  • Ou gargarisez-vous avec de l’eau tiède additionnée de quelques gouttes de jus de citron. Vous créerez ainsi un milieu acide qui est hostile aux bactéries et aux virus.
  • La soupe au poulet st un vieux remède qui a largement fait ses preuves. Elle empêche les neutrophiles, une groupe de globules blancs, de se réunir en masse et de causer de l’inflammation, empêchant du coup la production à grande échelle de mucus. En outre, la soupe chaude éclaircit le mucus.
  • Ajoutez de l’ail fraîchement haché dans votre soupe; vous donnerez à votre système un coup de fouet. En plus de détruire les germes, l’ail semble stimuler la libération d’un certain groupe de cellules tueuses naturelles qui font partie de l’arsenal que le système immunitaire utilise pour combattre les microbes.
  • Pour rehausser le pouvoir décongestionnant de votre soupe, ajoutez-lui des flocons de piment fort.
  • Buvez beaucoup d’eau, soit au moins huit verres de 250 ml par jour, ce qui préservera l’humidité de vos muqueuses et soulagera divers symptômes du rhume banal, notamment la sécheresse oculaire. Les liquides contribuent également à éclaircir le mucus et, par conséquent, en facilitent l’expulsion.
  • Toujours dans le but d’éclaircir le mucus, veillez à ce que l’air de votre maison soit suffisamment humide et chaud et que les pièces soient bien aérées. Dans votre chambre, installez des bols d’eau près des sources de chaleur ou faites fonctionner l’humidificateur.
  • Pour raccourcir la durée de votre rhume, utilisez un sèche-cheveux. Aussi étrange que cela puisse paraître, l’inhalation d’air chaud pourrait contribuer à détruire les virus logeant dans votre nez. Réglez-le à température tiède (et non chaude), tenez-le à au moins 45 cm de votre visage et inspirez l’air par le nez aussi longtemps que vous en êtes capable, soit pendant au moins 2 ou 3 minutes, mais de préférence 20.
  • Portez des chaussettes mouillées pour dormir. Croyez-le ou non, cette méthode inusitée peut contribuer à soulager la fièvre et à décongestionner en faisant dériver le sang vers les pieds, ce qui augmente considérablement la circulation sanguine. (Le sang stagne dans les parties du corps les plus congestionnées.) La meilleure méthode consiste à réchauffer vos pieds dans l’eau chaude puis à tremper une paire de chaussettes de coton dans de l’eau froide; essorez-les bien et ne les enfilez qu’au moment de vous mettre au lit. Enfilez des chaussettes de laine bien sèches par-dessus. Le lendemain matin, les chaussettes de coton devraient être sèches et chaudes et vous devriez vous sentir nettement mieux.
  • Faites tremper vos pieds dans un bain de moutarde. Dans une bassine, mélangez 1 cuillérée à soupe de moutarde en poudre dans 1 litre d’eau chaude. La moutarde à pour effet de faire dériver le sang vers les pieds, ce qui soulage la congestion.
  • Autre méthode ancienne : appliquez une mouche de moutarde pour soulager la congestion de poitrine. Passez au moulin trois cuillerées à soupe de graines de moutarde, ajoutez de l’eau afin de former une pâte et étalez cette préparation sur votre poitrine. L’arôme piquant de la moutarde contribue à désobstruer les sinus tandis que la chaleur améliore la circulation et soulage la congestion. Ne gardez pas le cataplasme plus de 15 minutes car il risquerait de brûler votre peau. Vous pouvez appliquer un peu de gel de paraffine sur votre poitrine avant de mettre le cataplasme afin de protéger votre peau.
  • Inhalez de la vapeur d’eau. Faites bouillir de l’eau et versez-la dans un grand bol. Recouvrez votre tête d’une serviette et inhalez la vapeur par le nez pendant cinq à dix minutes. N’approchez pas de trop près votre visage de l’eau car vous risqueriez de vous brûler la peau ou d’inhaler des vapeurs trop chaudes.
  • Pour augmenter l’efficacité de votre bain de vapeur, ajoutez cinq à dix gouttes d’huile essentielle de thym ou d’eucalyptus dans l’eau. Gardez les yeux fermés lorsque vous inhalez la vapeur, les huiles essentielles et la vapeur risquant d’irriter vos yeux.
  • Vous devez sortir? Versez de l’huile essentielle d’eucalyptus sur quelques mouchoirs en papier et respirez-les lorsque vous êtes congestionné.

 

Stimulez votre système immunitaire

  • Dès les premiers signes d’un rhume, sucez une pastille de gluconate de zinc toutes les quelques heures. Cependant, n’en prenez pas pendant plus d’une semaine, le zinc en excès risquant d’affaiblir le système immunitaire. Évitez celles qui renferment de l’acide citrique ou qui sont édulcorées au sorbitol ou au mannitol; il semble que ces ingrédients diminuent l’efficacité du minéral.
  • Dès les premiers signes d’un rhume ou d’une grippe, prenez des comprimés de vitamine C (500 mg) quatre à six fois par jour. Si, en conséquence de ce traitement, vous faites de la diarrhée, diminuez la dose.
  • Prenez une capsule de 250 mg d’astragale deux fois par jour, jusqu’à ce que vous alliez mieux. Cette plante utilisée en médecine traditionnelle chinoise stimule le système immunitaire et semble combattre efficacement le rhume et la grippe. Pour éviter les rechutes, poursuivez le traitement pendant une semaine après la disparition de vos symptômes.
  • L’hydraste du Canada stimule le système immunitaire et renferme des composés qui tuent les virus. Dès que vous commencez à vous sentir malade, prenez 125 mg cinq fois par jour, pendant cinq jours.
  • Dès les premiers signes d’une grippe, prenez 20 à 30 gouttes de teinture de baie de sureau trois ou quatre fois par jour, pendant trois jours. La baie de sureau est employée depuis des siècles en Europe pour combattre les virus.
  • L’Oscillococcinum est largement recommandé par les naturopathes et les homéopathes pour atténuer l’intensité des symptômes de la grippe. Il est important de le prendre dans un délai de 12 à 48 heures suite à l’apparition des premiers symptômes. Il est présenté dans un emballage de trois à six ampoules. Achetez le paquet de trois et prenez une ampoule aux six heures.
  • L’ail, un antiseptique naturel, s’attaque aux virus. Si vous en avez le courage, mettez une petite gousse ou une demi gousse dans votre bouche et inhalez-en les vapeurs dans votre gorge et vos poumons. Lorsque l’effet devient trop puissant, croquez-le et faites-le passer avec un verre d’eau.
  • Pour vous décongestionner, procurez-vous du raifort ou du gingembre frais, râpez la racine et consommez-en une petite quantité. Pour éviter l’embarras gastrique, prenez ces plantes à la fin du repas.
  • Buvez une tasse de tisane de gingembre. Ce rhizome contribue à bloquer la production de substances qui provoquent la congestion des bronches et la gêne respiratoire. Il contient des gingérols, composés antitussifs naturels.
  • Durant la saison des rhumes et de la grippe, prenez 20 à 30 gouttes de teinture d’échinacée diluée dans une demi tasse d’eau trois fois par jour.

 

Évaluation: 3.2 (123 votes)