Diarrhée

La diarrhée est généralement causée par une infection bactérienne ou virale de l’intestin grêle. Elle peut aussi être causée par certains médicaments (par exemple, les antibiotiques, les médicaments pour la pression artérielle et les antiacides renfermant du magnésium), par certaines maladies ou par une intoxication alimentaire.

Diarrhée

Ce qu’est la diarrhée

On parle de diarrhée lorsque les selles sont liquides et plus fréquentes qu’à l’ordinaire.

Personnes à risque de diarrhée

La diarrhée est causée par une infection bactérienne ou virale de l’intestin grêle. Elle peut aussi être causée par certains médicaments (par exemple, les antibiotiques, les médicaments pour la tension artérielle et les antiacides renfermant du magnésium), par certaines maladies, par une intoxication alimentaire ou par une intolérance au blé, au lactose (sucre du lait) ou au fructose (sucre des fruits). Elle peut également accompagner une affection abdominale inflammatoire ou le syndrome du côlon irritable.

Traitement de la diarrhée

La diarrhée dure habituellement un jour ou deux. Consultez un médecin si vous faites 38,8º C ou plus de fièvre, si vos selles sont inhabituellement foncées ou saignantes,  si votre diarrhée dure plus de quatre jours, si vous avez des étourdissements, manquez d’énergie, avez mal au ventre ou au rectum, ou avez des symptômes de déshydratation (forte soif, sécheresse de la bouche ou de la peau, ou fréquent besoin d’uriner).

Comme les causes de la diarrhée sont multiples, le médecin vous posera de nombreuses questions; il vous demandera notamment ce que vous avez bu et mangé, si vous êtes sorti du pays récemment et le nom des médicaments que vous prenez régulièrement. Il pourrait vous recommander de vous abstenir de consommer certains aliments pendant une semaine ou de suivre un régime sans irritants gastriques afin de voir si le problème se corrige. Si vous avez de la diarrhée depuis plus de trois semaines et que les causes habituelles ont été écartées, il pourrait procéder à une analyse de vos selles afin d’y déceler la présence potentielle de parasites.

Le plus important, quand on a la diarrhée, c’est de remplacer les liquides qu’on a perdus.  Buvez beaucoup d’eau, de jus de pomme, de colas, de boissons riches en électrolytes, tel que le Gatorade, ou prenez du bouillon de poulet ou de boeuf. Évitez, par contre, le lait et les jus de fruits acides, de même que les aliments que vous digérez mal. Lorsque votre diarrhée se sera atténuée, vous pourrez vous tourner vers le régime BRATT (banane, riz, compote de pommes, thé et pain grillé) afin de donner du volume à vos selles.

 

Médicaments contre la diarrhée

Les antidiarrhéiques d’ordonnance ou en vente libre peuvent vous être utiles, mais il faut savoir qu’ils ne sont pas recommandés pour les diarrhées d’origine bactérienne ou parasitaire; en effet, ils ont pour effet d’empêcher les intestins d’expulser les micro-organismes qui causent la diarrhée, prolongeant ainsi la maladie. Dans ce cas, vous pourriez prendre des antibiotiques sauf si la diarrhée est d’origine virale, auquel cas on la laissera suivre son cours. Vous pouvez aussi prendre l’un de ces antidiarrhéiques populaires, offerts en vente libre:

  • Lopéramide (Imodium) : ralentit le transit des selles dans les intestins.
  • Attapulgite (Kaopectate) :  absorbe les irritants qui causent la diarrhée dans le tractus digestif.
  • Salicylate de bismuth (Pepto-Bismol) : agit en tapissant l’intérieur de l’intestin d’une pellicule, le protégeant ainsi des irritants et diminuant l’accumulation de liquides qui peuvent entraîner un épisode de diarrhée.

 

Approches alternatives pour le traitement de la diarrhée

Les tisanes de plantes astringentes, par exemple l’aigremoine, la feuille de framboisier et la feuille de mûrier, soulagent l’inflammation intestinale. On peut aussi raccourcir de près de moitié un épisode de diarrhée en prenant 5000 mcg d’acide folique trois fois par jour pendant quelques jours.

Prévention de la diarrhée

Rincez vos fruits et légumes. Vous les débarrasserez ainsi des bactéries potentielles qui pourraient se trouver à leur surface.
Faites bien cuire votre viande. Saignante, elle peut causer des intoxications alimentaires. Utilisez toujours un thermomètre à viande pour vous assurer qu’elle a atteint la température de cuisson considérée comme sûre. 
Dans la cuisine, la vigilance s’impose. Gardez les aliments chauds au chaud et les aliments froids au frais. Jetez les oeufs fissurés, de même que les boîtes de conserve gonflées ou présentant une bosselure sur le bord ou sur la soudure. Faites dégeler vos aliments dans le réfrigérateur et non sur le comptoir. Assurez-vous que le liquide qui s’échappe des viandes crues n’entre pas en contact avec d’autres aliments, que ce soit au réfrigérateur ou sur la planche à découper.
Faites analyser votre eau. Si vous souffrez de diarrhée chronique, faites analyser votre eau afin de détecter la présence éventuelle de bactéries, ou installez un filtre pour la purifier. 
Prenez du yogourt. Ses cultures bactériennes contribuent à rétablir les populations de bactéries utiles dans les intestins, empêchant ainsi les bactéries pathogènes de se multiplier.
Envisagez la lactase. Si vous souffrez d’intolérance au lactose, vous pourriez prévenir les problèmes digestifs potentiels, dont la diarrhée, en prenant de la lactase (Lactaid) avant de consommer des plats contenant des produits laitiers.
Prenez un supplément d’acidophilus. Si vous souffrez d’une infection bactérienne et êtes sous antibiotiques, le supplément d’acidophilus pourrait contribuer à rétablir dans votre tractus digestif les populations de bactéries utiles que les antibiotiques ont détruites.
Ne lésinez pas sur l’hygiène. Lavez-vous toujours les mains avant de cuisiner ou de manger, après être allé à la toilette et tout de suite après avoir manipulé des aliments crus, particulièrement de la viande (faites-le avant de toucher à des aliments cuits).
Voyagez intelligemment. Lorsque vous allez à l’étranger, prenez les moyens nécessaires pour prévenir la turista : ne buvez pas l’eau du robinet; ne vous lavez pas non plus les dents avec cette eau et, si possible, évitez les glaçons qui en sont faits. Renoncez aux fruits et légumes crus (y compris la laitue) à moins que vous puissiez les peler vous-même. Évitez le lait et les produits laitiers non pasteurisées et ne mangez votre viande et votre poisson que bien cuits.
Gérez votre stress. Le stress intense peut déranger le système digestif et causer de la diarrhée.

Plus d’articles sur le même sujet

Adapté de: Looking After Your Body: An Owner's Guide to Successful Aging, Reader's Digest; Family

Évaluation: 3.5 (6 votes)