Garder à l'oeil les niveaux de sucre dans le sang à l'aide d'un lecteur de glycémie est un élément important dans la gestion de votre diabète. Mais que signifient les chiffres sur le glucomètre?

Comment interpréter les données du glucomètre

Lorsque vous souffrez du diabète, la chose la plus importance à connaître est votre niveau de glucose sanguin, aussi appelé glycémie. Comme plusieurs facteurs peuvent faire varier le niveau de glycémie, vous devez peut-être le vérifier plusieurs fois au cours d’une même journée. Mais que signifient au juste les chiffres indiqués par le glucomètre?

Déchiffrez les résultats

Lorsque vous faites un test de glycémie à l’aide d’une goutte de sang, le principal chiffre qui apparaît à l’écran indique la quantité de glucose par litre de sang, exprimée en millimole (mmol). Un millimole correspond à un millième de mole, une unité de mesure utilisée pour mesurer une masse de molécules.

Et pour «simplifier» le tout, les États-Unis utilisent un système de mesure complètement différent du système canadien. En effet, au sud de la frontière, on mesure le taux de glycémie en milligrammes par décilitre (mg/dl). Cette différence peut être assez déroutante lors de vos recherches sur Internet, surtout si vous êtes néophyte en matière de diabète. «Je conseille aux gens d’aller d’abord sur un site canadien comme www.diabetes.ca», recommande  Tabitha Palmer, formatrice agrée au Centre de recherche clinique d’Halifax en Nouvelle-Écosse.

Connaissez vos niveaux cibles

Quels sont les niveaux appropriés? Avant un repas, les données devraient se situer entre 4 et 7. Environ deux heures après avoir mangé, la glycémie atteint une pointe et le niveau acceptable devrait alors être entre 5 et 10. À part la nourriture, les autres facteurs qui font varier le taux de glucose sont l’exercice, la maladie, les médicaments et le stress.

Ces données demeurent le moyen le plus pratique de gérer votre diabète. Tabitha Palmer explique que «ces chiffres aident les médecins et les spécialistes lorsqu’ils cherchent à savoir si vous avez besoin de médicaments, d’insuline ou si vous devez modifier vos heures de repas.»

Ne déprimez-pas

Il est normal de se sentir frustré, perplexe ou déprimé lorsque vous lisez ces données à l’écran. N’oubliez pas que ces résultats devraient vous aider à modifier votre style de vie, à adapter vos repas ou votre dose de médicaments ou d’insuline. Ne considérez pas que ce soit un échec lorsque le résultat n’est pas celui que vous attendiez.

Faites un test en laboratoire

À tous les trois mois, vous devez passer un test sanguin différent appelé test A1c. Réalisé en laboratoire, ce test permet de mesurer la proportion de glucose qui s’est fixée aux globules rouges au cours des trois derniers mois. Ce test vous donne, ainsi qu’à votre médecin,  un meilleur portrait de l’évolution générale de votre niveau de glycémie.

«Le test A1c est plus efficace que la moyenne de toutes vos lectures sur une période de trois mois, explique Tabitha Palmer. La moyenne peut donner l’impression d’être en santé, mais elle est constituée de mesures très élevées et très basses.» Le test A1c permet de voir toutes ces pointes.

Apprenez à vivre avec les hauts et les bas

Que faire si le niveau est élevé? Cela peut être causé par un médicament insatisfaisant. Cela peut aussi se produire si vous mangez trop, si vous ne faites pas assez d’exercice, si vous êtes malade ou stressé. Parfois, vous ne réaliserez pas que votre niveau de glucose sanguin est élevé. Comme cet état peut provoquer à la longue des problèmes de santé, les données du glucomètre sont importantes.

D’autre part, vous pouvez noter des niveaux bas si vous dépassez la dose de médicament prescrite. Le niveau peut aussi être bas si vous mangez en dehors des heures prévues ou moins que d’habitude, ou si vous consommez de l’alcool.

Si vous gérez bien votre diabète, les taux seront généralement bas. Continuez dans cette voie, mais corrigez la situation en prenant 10 à 15 grammes de glucides sous forme de jus de fruit ou de tablettes de glucose.

Parfois, vous serez tentés de faire des lectures plus fréquentes. N’oubliez pas que ces données demeurent le seul moyen de contrôler votre taux de glycémie. «Votre taux peut être élevé même si vous vous sentez bien. Et vous pouvez aussi ne rien ressentir malgré plusieurs lectures basses, explique Tabitha Palmer. Mais si vous ne prenez aucune lecture, vos niveaux peuvent se détraquer.»

Vous avez besoin d'aide pour mieux vivre avec le diabète? Devenez fan de notre page Facebook pour des recettes exclusives, des trucs et des nouvelles.

Exclusivité Web, juillet 2011

Évaluation: 3.5 (6 votes)