Si vous avez des durillons ou des cors aux mains ou aux pieds (communément appelés corne au Québec), une bonne huile ou un gant adéquat pourraient faire toute la différence. Voici en outre quelques remèdes naturels pour faire disparaître et prévenir cette corne disgracieuse!

Remèdes naturels contre la corne, les durillons et les cors!

Remèdes naturels contre les durillons et les cors

Quand le corps essaie de se défendre contre une blessure, il se fabrique parfois une étrange armure. Lorsqu’elle frotte trop ou trop souvent contre un objet dur, par exemple une chaussure ou le manche en métal d’un outil de jardinage, la couche extérieure de la peau érige une épaisse forteresse constituée de cellules mortes. L’épiderme élabore un durillon qui se transforme éventuellement en cor (durillon avec centre dur). Les durillons et les cors, qui ne sont pas nécessairement douloureux, exercent parfois une action protectrice. Cependant, s’ils appuient contre un os ou un nerf situé sous vos trois couches cutanées, ils peuvent être aussi douloureux qu’un caillou entre les orteils.

Ce que vous pouvez faire contre les durillons et les cors

  • Si un durillon vous cause de la douleur ou aggrave une douleur existante, vous devrez enlevez une partie de la couche de cellules mortes afin qu’il cesse d’exercer une pression sur vos nerfs. Dès que vous sortez du bain ou de la douche, passez une pierre ponce sur le durillon; votre peau étant encore humide, cette opération s’en trouvera facilitée. La pierre ponce est constituée de minéral volcanique. N’essayez pas d’enlever tout le durillon au cours d’une même séance, vous risqueriez d’abîmer la peau saine. Enlevez plutôt une fine couche chaque jour, et faites preuve de patience. Si le durillon est très dur ou très épais, il vous faudra peut-être quelques semaines avant d’en venir à bout.
  • Pour un œil-de-perdrix (cor ramolli), utilisez une lime émeri. L’œil-de-perdrix se forme habituellement entre deux orteils adjacents quand les os frottent l’un contre l’autre, provoquant un épaississement de la peau. Comme il est difficile de passer la pierre ponce dans un espace aussi étroit, on utilise une lime émeri, la même qui sert à se faire les ongles, pour enlever un peu de peau morte chaque fois qu’on prend un bain.
  • Plutôt que de passer la pierre ponce ou la lime, peut-être préférerez-vous tremper et humidifier vos cors et durillons jusqu’à ce qu’ils ramollissent. Pour un cor sur un orteil, utilisez de l’huile de ricin ainsi qu’un pansement protecteur non médicamenteux en forme de beigne, que vous trouverez en pharmacie. Mettez-le autour du cor, appliquez quelques gouttes d’huile de ricin avec un morceau de ouate, puis recouvrez d’un pansement adhésif. Le pansement en anneau protégera le cor contre le frottement tout en retenant l’huile de ricin (Comme cette peut couler et tacher, portez de vieilles chaussettes lorsque vous faites ce traitement.)
  • Pour protéger un durillon ou un cor contre la pression, vous pouvez vous tailler un anneau protecteur dans un morceau de moleskine adhésif. Découpez un cercle de dimension supérieure à celle du cor, pliez-le en deux et découpez un demi-cercle au centre. Dépliez-le et appliquez-le sur votre cor ou votre durillon.
  • Essayez de porter des chaussettes dotées de semelles matelassées et très épaisses. Cela pourrait contribuer à prévenir l’aggravation du durillon.
  • Portez des chaussures confortables et bien adaptées à votre pied. Comptez un espace équivalent à la largeur de votre pouce entre le bout de votre gros orteil et la chaussure. En outre, vos chaussures doivent être assez larges afin d’éviter d’entraver vos avant-pieds et vos orteils. En revanche, si vos chaussures sont trop grandes, vos pieds glisseront à l’intérieur et frotteront contre les parois.

Des stimulants naturels pour soigner vos cors et durillons

  • Pour ramollir un cor ou un durillon, vous pouvez également faire tremper votre pied dans de l’eau additionnée de sel d’Epsom. Suivez le mode d’emploi indiqué sur l’emballage.
  • Traitez le cor à l’acide. À cette fin, vous pouvez utiliser de l’aspirine, qui est composée d’acide salicylique. Réduisez en poudre cinq comprimés et mélangez avec une demi cuiller à thé de jus de citron et une demi cuiller à thé d’eau. Appliquez la pâte obtenue sur la peau durcie, enveloppez d’une pellicule de plastique puis couvrez cette dernière d’une serviette chaude. Enlevez le tout au bout de dix minutes et frottez délicatement la peau ramollie avec une pierre ponce.

Adapté de : 1,801 Home Remedies, Reader's Digest

Évaluation: 2.6 (140 votes)